…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Ode au vent

mise en ligne : lundi 18 janvier 2010

Espace qui s’insinue et se fortifie,

main bleue figée, aveugle et sifflante

qui effiloche ou arrache, soudain

froisse les arbres,

dans notre dos protège ou conspire.

Soufflé par le soleil, chassé dans l’ombre d’automne,

au passage,

s’il te plaît bouscule

mon absence et convulse

sous un nuage

toutes les terres arides que tu as balayé.

06/2001

Mots-clés

atelier   tisserands  

2 Messages de forum

  • Debout au vent 22 janvier 2012 20:19, par rechab

    Les terres balayées, griffées des Causses neigeux,
    chapeautés de gris vert, c’est en silence
    Qu’elles comptent les saisons
    Et que les arbres en patience, marquent la distance

    Secoués de notre absence, secoués de la main large
    Du souffle froid régnant sur les domaines désertés
    Là haut
    Et , lui, recroquevillé en résistance

    Le petit chêne blond au milieu des stries bleues
    Des pentes grises, qui , d’une volonté tenace
    Peut-être en prémonition de visite
    A refusé de laisser ses feuilles partir au vent...

    Et accueille malgré tout la lumière

    Voir en ligne : debout au vent

    • Debout au vent 23 janvier 2012 13:54, par JS

      belle réponse,
      le vent souffle et circule !

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi