…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

La Fête du Sang

mise en ligne : dimanche 21 février 2010

Province de Silma

Arrma, événement saisonnier +-

A Arrma, dix jours avant le Printemps, on célèbre la Fête du Sang. Sur chacune des places de la ville les Arrmiens installent une grande cuve où tout le monde ira, entre le levant et le couchant, verser un peu de son sang, du sang de son ennemi ou du sang de l’être aimé, selon qu’il désire aimer, se venger ou être aimé. Quand le soir tombe, sous la cuve pleine à ras-bord où vous aurez versé ce sang, vous participerez à l’allumage d’un grand feu qui la fera bouillir, et où les druides auront ajouté du piment et du sucre, de l’eau de pluie et des larmes de chat, des feuilles de leucolie et d’hémociphèle, des becs de grives des bois et des épines de roses. Ensuite, on boit. Les tambours battent, les violons plaignent d’un leitmotiv crissant et avec eux la chaleur, la boisson, les flammes, tout se mélange, les corps se touchent, les regards s’accrochent, une transe collective monte et il se passe alors d’étranges phénomènes qui n’ont pas toujours à voir avec la raison pour laquelle telle goutte de sang a été versée dans la cuve. Car les sangs se seront mêlés selon une chimie imprévisible. Le sang que vous aurez bu ou le vôtre qui aura été bu n’atteint que très rarement sa cible. L’ennemi dont vous vouliez arracher le cœur peut devenir votre meilleur ami. Cette femme que vous aimiez depuis si longtemps, vous la retrouverez bien dans votre lit le matin, mais étranglée. Quant aux rêves que vous vouliez accomplir, vous pourrez vous lever le lendemain si différent, si changé, si tellement plein d’une étrange nouveauté, que vous vous reconnaîtrez à peine vous-même.

2 Messages de forum

  • La Fête du Sang 21 février 2010 22:18, par brigetoun

    séduisant, mais les épines de rose, on peut les enlever discrètement ?

    • La Fête du Sang 21 février 2010 23:00, par JS

      Je crois que oui, mais alors il faut prendre triple ration de becs de grives...

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi