…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Des lettres d’or

mise en ligne : vendredi 15 janvier 2010

Des lettres d'or sur des affiches
Pour des produits dont on se fiche
Des ondes radio des satellites
Pour appeler ceux qui nous quittent

  Qu'a-t-on à perdre
  à ne pas se laisser faire

Des vêtements en astrakan
Fabriqués par des mains d'enfants
Dans un pays sans voix
Où l'argent seul aboie

  Qu'a-t-on à perdre
  à ne pas se laisser faire

Entre nous des continents verts
Empoisonnés dans les rivières
Où sont asservies des nations
Par le cours des actions
  L'horizon vendu aux enchères
  Les étoiles écroulées du ciel
  Et tout restera inégal
  Pas un mot dans le journal

  Qu'a-t-on à perdre
  à ne pas se laisser faire

Des lettres d'or
Paroles : (c) 2008 - Joachim Séné
Musique : (c) 2008 - Oncle Œdipe

Mots-clés

Oncle Œdipe  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi