…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Saura, Antonio. Contre Guernica.

mise en ligne : dimanche 25 avril 2010

Page 47.

Je hais Guernica : c’est un dessin colorié plus qu’une peinture et pourtant l’un des tableaux les plus célèbres du XXe siècle.

Je déteste Guernica : c’est une affiche géante et, comme toute vulgaire affiche, on peut copier et multiplier son image à l’infini.

Je méprise Guernica : son image de deuil et d’office des ténèbres pourra se perpétuer malgré les balles et les bombes.

Je déteste Guernica : la toile de fond de son décor apartient à une pièce dont le dénouement n’a pas encore eu lieu.

Je déteste le miracle de la multiplication des pains et des poissons de Guernica.

Je déteste Guernica : sans être un tableau historique, c’est tristement l’une des compositions les plus extraordinaires de l’histoire de l’art.

Je déteste Guernica : l’avion dans lequel il a voyagé atterrit avec quarante-cinq minutes de retard.

Je déteste le Cason del Buen Retiro, qu’en d’autres temps on appelait aussi "Musée de reproductions artistiques". Comme ces deux noms l’indiquent, il était prédestiné à accueillir cet épouvantail noir et gris de Guernica.

Je déteste Guernica : une horrible larme rouge découpée dans du papier fut remise à Bergamìn qui devait accompagner le tableau et la coller à n’importe quel endroit de sa surface.

Je hais Guernica : à son arrivée à Madrid, à 8 heures 35 avec le jumbo jet "Lope de Vega" et après quarante-quatre ans d’attente, il a été escorté par la force publique.

Je méprise Guernica : il va être présenté dans une salle de bal du XVIIe siècle dont les hauts plafonds voûtés "multiplieront les effets optiques du tableau".

Je hais les hélicoptères qui accompagnèrent Guernica à son arrivée, rappelant d’autres vols de réjouissante mémoire.

Antonio Saura. Contre Guernica, pamphlet. Traduit par Edmond Raillard. Éditions 5 Continents, 2008, Contre Guernica a été publié pour la première fois en 1982. Site web Antonio Saura.

(Voir aussi cette Todo list V)

Mots-clés

Antonio Saura   art  

1 Message

  • Saura, Antonio. Contre Guernica. 14 décembre 2012 00:04, par Eve

    pneu hiver grand c4 picassopneu neige 406pneumatique yamaha 380s son les pneu neige qui pneu hiver 406 pneumatique parker pneu d’hiver 6/32

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi