…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Ne pas reconnaître ses textes #2

mise en ligne : lundi 17 mai 2010

Il m’arrive de relire un de mes textes, écrit il y a si longtemps, forcément par moi car ce n’est pas une feuille volante qui pourrait venir de n’importe qui (internet, atelier, ami) mais un fichier sur le disque dur de mon ordinateur, rangé quelque part sous le dossier Textes. C’est bien moi qui ai écrit ça. Eh bien, j’en suis donc passé par là ? Mais qu’est-ce qui m’a pris de relire ce vieux dossier, perdu dans l’arborescence de feuilles jaunies de ce disque dur ? Et maintenant ? Effacer ? Conserver ? Réécrire ? Oublier ? Je relis une fois de plus car j’ai peut-être raté quelque chose qu’à l’époque, en écrivant (je regarde la date, 2002 ou 2004, ça date), j’avais bien présent à l’esprit et qu’il faudrait redécouvrir pour modifier le texte et mieux faire ressortir ce qu’il est censé dire. Mais rien.

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi