…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Google vient de t’inventer

mise en ligne : lundi 20 septembre 2010

Tu existes dans Google et tu ne le sais pas.

Tu existes et Google sait que tu vas mourir.

Toi par exemple, Pierre Guize, tu n’existes pas dans Google mais si tu te cherches tu trouveras, sur la page du Journal de l’Hypertension d’une compagnie pharmaceutique, une liste de noms dans laquelle Pierre et Guize seront accolés, mais Pierre étant le prénom d’un homme et Guize le nom d’un autre. Tu n’existes pas dans Google, et pourtant Google vient de t’inventer, sur une page sans doute jamais visitée auparavant, existait-elle ? Google vient de t’inventer, simplement en fabriquant cette page sur ton écran, sur laquelle ton prénom et ton nom sont séparés d’un point-virgule, comme deux éléments indépendants, opposés, enlistés, stockés ici, et il y a aussi un symbole que tu ne vois pas tout suite, sur cette page qui sort d’où ? D’un disque dur quelque part aux États-Unis ? Du câble de ta connexion au réseau ? Que comprends-tu de cette page ? Ce Pierre et ce Guize se connaissent, ils sont co-auteurs de ce document qui traite des effets combinés de la pression artérielle et de l’indice de masse corporelle sur la structure du ventricule gauche chez les hommes de ton âge. Cela te parle, tu rentres tout juste de chez le cardiologue et tu as en ta possession une prescription pour de la vitamine B1, et des conseils prodigués sur les activités physiques que tu devrais pratiquer. Et puis d’un coup il y a ce frisson qui vient tout droit de l’écran et t’indique que tu dois télécharger le fichier dans lequel leurs noms, ton nom apparait, alors tu le fais tu cliques sur le PDF, tu l’ouvres et ce qui t’étonnes, ce qui te frappe maintenant que tu lis ces noms, ton nom, et ce qui fait couler dans ta bouche le goût macabre de la prédiction, c’est que Ducimetière est le nom de famille de Pierre, et que Louis Guize† est mort.

Mots-clés

google  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi