…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Désiré

mise en ligne : samedi 16 janvier 2010

S’ébruiter. La nouvelle avait fini par s’ébruiter. Il en avait été le premier informé, et avait toujours su que ça se saurait. "Désiré..." "Désiré !" Un duo de voix l’appelait. Les trois syllabes de son prénom ricochaient contre les cloisons. Désiré sentait les ondes s’amplifier autour de lui, puis rouler, decrescendo, le berçant d’un vent liquide. Désiré jouait des notes qui glissaient autour de lui, il les transformait en rouge, orange, pourpre, il les transformait en lignes, étoiles, sphères. Désiré était l’Univers même.

Un jour, Désiré perçut une modification. Le grain des parois semblait moins fin, comme s’il s’en était approché. Pourtant il était resté pelotonné, comme à son habitude. Un milieu si familier pouvait-il changer si vite ? Le chant à deux voix n’était plus à deux voix. D’innombrables fréquences le parasitaient. Désiré avait l’impression d’être une frontière entre deux mondes en guerre. L’exigu résonnait. La caverne rapetissait.

Désiré allait étouffer.

Pourquoi ? L’injustice s’était glissée. La peur le caressait. Ses membres étaient des épées enlisées au fond de l’océan. Il agita tout son corps, lança ses mains contre les murs mous. Les musiques autrefois apaisantes ne le calmaient plus. Au contraire, les mots s’insinuaient, débordaient des interstices minuscules, le submergeaient de l’intérieur.

Désiré leva la tête à la recherche d’une issue. Flotta. Ou vola. Puis le trouble l’engouffra. Que faire ? Il se débattait dans le tendre tandis qu’une joie piquait son ventre. Alors il gonfla son torse, se dirigea calmement, mais décidé, vers le fond de sa prison. Il devint lui-même interstice. Une lumière si forte qu’il crut disparaître. Il hurla sa révolte, qu’il sut aussitôt incomprise :
" Il est sorti " répondit quelqu’un.

Désiré était né.

05/2003
Joachim Séné

D’après Lucien de Claude Bourgeyx.
Publié dans le recueil 2003 "Chantier d’écriture" de Tisserands des Mots.

Mots-clés

tisserands   atelier   revue  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi