…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Un Convoi pour Noël

mise en ligne : samedi 25 décembre 2010

Mise à jour de cette page le 20 septembre 2011

C’était vient de sortir chez Publie.Net, les 53 semaines complètes. Vous pouvez lire la présentation et le télécharger ici.

Et je laisse ce qu’il y a ci-dessous, avec le PDF/Epub des cinq premiers mois, non relu ni corrigé et pas forcément bien mis en page.

*

Le 19 juillet 2010 j’ai emprunté le Convoi des Glossolales d’Anthony Poiraudeau, avec une contrainte que je pensais avoir expliquée ici et qui consiste simplement à publier les jours ouvrés, un paragraphe commençant par "C’était", à propos d’un domaine vite reconnaissable, dont il est aussi question dans Sans.

J’ai compilé au format ePub les 23 premières semaines, avant la pause des vacances de fin d’année. Bonne lecture, le Convoi continue bien sûr ici avec tous ses participants, dont Michel Brosseau, Frank Garot, André Rougier, Claude Chambard, Brigitte Celerier, Christophe Sanchez, Martine Sonnet, Le Général Instin, Nicolas Bleusher, … (voir sur le menu droit du blog)

C’était - format ePub, en espérant que ce fichier généré par mes soins passe partout… sinon peut-être cette autre version ? Ou cette encore autre version ?

Sinon un bon vieux PDF.

Ou un lien Issuu :


 
 

Ci-dessus la couverture que j’espère présente dans l’epub, mais j’en doute… Sommaire ou couverture, il fallait choisir, j’ai les mauvais outils…

Mots-clés

ebook   publication  

1 Message

  • Un Convoi pour Noël 25 décembre 2010 23:33, par GVissac

    Merci pour le cadeau ! Lu d’une traite dans la soirée, a en plus eu le mérite de dépuceler l’Ipad fraîchement reçue : premier livre lu dessus. N’ayant pas suivi les Convois c’est une découverte, mais texte qui fait vraiment figure d’ombre de Sans. Viré moi aussi grosso modo même période me permets ma petite contribution :

    C’était pousser le plus loin possible la pause midi après treize heures histoire de raccourcir au mieux l’après-midi.

    Joyeux Noël à toi Joachim

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi