…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Palette

mise en ligne : mardi 1er mars 2011

28 février 2011

10h. Tu ressens l’éveil frais de ce bleu lunaire ; ciel taché de coton.

15h. Tu vois l’argile des nuages qui, s’il n’y avait eu ce matin lumineux, aurait signifié que la nuit ne s’était pas retirée, défaite du jour.

18h. Très vite c’est même le soir, aux taches d’aquarelle gris de lin — de plus bas nuages qui laissent promettre une nuit fraîche, humide — lent délaiement dont le sombre emportera l’issue.

20h Le sombre n’est pas venu, c’est avant cela le jaune orpiment des lampadaires qui, à travers les rideaux de tulle grège, te parle, tout en effaçant aussi bien que la nuit sait le faire, un jour de plus, passé.

1er mars 2011

2h. Tu as l’impression d’être dans une boîte, l’immeuble d’en face n’est éclairé qu’en bas, par l’éclairage public, son sommet allant en s’estompant dans la nuit, c’est comme s’il était, et toi avec, mis en boîte, maquette avec ampoule, couvercle fermé, cet éclairage partiel transforme la pierre en plastique, les vitres en plastique, cela réduit sa taille, tu voudrais ouvrir le couvercle ; après la nuit plastique, peut-être, tu plongeras dans un nouveau jour, encore un, là, à cette heure, ce n’est ni le jour ni même la nuit, c’est juste un peu d’une lumière faible et drôlement orientée qui n’inonde rien du tout et puis tu ne vois pas le ciel, rien que la couleur de la ville comme une brume, il n’y a peut-être jamais de ciel, la nuit.

 
 
 

Me 4.8.1993

J’ouvre les yeux à six heures. Le temps est à l’orage, l’est congestionné, d’un bleu meurtri, d’ecchymose. — Pierre Bergounioux, Carnet de notes.

Mots-clés

Pierre Bergounioux   nuit   ville  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi