…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Un de plus

mise en ligne : jeudi 10 mars 2011

Sortant de la boulangerie, à peine ai-je croqué dans ce pain au chocolat encore fumant qu’aussitôt en sort, à tire d’aile, la mésange azurée.

Dans ce bar où je n’aurai jamais mes habitudes, pourquoi brancher la prise jack sur mon ordinateur et mettre mon casque, musique à fond ? Pour couvrir quoi ; la huit cent septième rediffusion d’un titre de J.J. Goldman ? La conversation enjouée au sujet des impôts menée par le taulier ? Un cliché de plus sur les conversations de bars lu sur un blog ? Le parfum de la dame au cheveu gris qui vient de commander un calva ? Le goût de marc du café ?

Il faudrait dénoncer l’abus éhonté, dans les blogs, du triptyque.

Mots-clés

musique   lecture   807  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi