…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Brosseau, Mathieu. La confusion de Faust.

mise en ligne : mardi 5 avril 2011

On ne peut pas accueillir, ne plus. Se lève, ingère, on ingère tout ce qui passe et surtout ce qui remplace la terreur. On se lève et boit de la colère. Boit de la terre de poussière, celle qui fait poids dans le sac d’os On boit des alcools forts pour faire poids d’os et ne pas être. Ne pas être introduits.. Horreur, ’sdɯәʇ un ’әʇʇnႨ ɐႨ ʇә ʇɹoɟɟә,Ⴈ éɹƃႨɐɯ .ʇ !ɹdsә,Ⴈ ɹɐd éɹʇéuéd s !ns әɾ ˙әʇnɐɟ әpuoɔәs ɐɯ

*

Lire sur Libr-critique des aperçus du livre dans lesquels résonne, visuellement, par la mise en page, la polyphonie.

Mathieu Brosseau. La confusion de Faust. Dernier Télégrame, 2011.

Mots-clés

fantastique   paradoxe   Mathieu Brosseau  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi