…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Des anticipations sur les robots humanoïdes dominant le monde

mise en ligne : dimanche 10 avril 2011

29 mars 2011

Les robots domestiques qui devaient nous simplifier la vie sont en fait à l’usine, ils y précoupent nos légumes, y précuisent puis congèlent nos plats. L’anticipation était presque juste.

Et qu’en est-il des robots humanoïdes se rebellant contre leurs maîtres et inventeurs ? Où sont-ils ces robots qui, cachés parmi nous, nous ressemblant, devaient nous asservir ? Et si je ne les vois pas ces robots, où sont les humains mis en esclavage par ces inquiétants androïdes ? Ces humains là, et s’ils étaient devant des écrans lumineux, passant leur temps à remplir des formulaires, à fournir sur eux-mêmes des informations personnelles et intimes, à acquiescer aux notifications — cliquez sur OK — à accepter l’installation du nouveau programme, à être surveillés bon gré mal gré, à suivre les ordres de la voix synthétique des haut-parleurs du bus ou celle du standard téléphonique — actualisez, dites sommaire pour revenir au sommaire ? Le déplacement s’est peut-être déjà opéré, une intelligence artificielle qui s’ignore peut-être encore mais serait au seuil de la prise de conscience

Non, il y a toujours des hommes derrière ces machines qui nous parlent, qui coupent nos légumes ou qui sont branchées sur secteur ; pas derrière mais avant, à la source, à la fabrication, ce sont leurs robots puisqu’ils nous les vendent, ce ne sont pas vraiment nos robots.

Mots-clés

politique   science-fiction  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi