…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Noyau

mise en ligne : samedi 23 juillet 2011

16 juillet 2011

« Des départs que l’on voyait longtemps approcher, des jours d’enfance dont le mystère ne s’est pas encore éclairci ».

*

Cette pluie qui oxyda mon téléphone mobile bien assuré, est-elle ou non conséquence de la désintégration de l’atome ? Est-elle enrichie de particules fukushimesques, voire même tchernobylesque et quart-centenaires (c’est à dire si jeunes pour des particules radioactives) ? L’assurance pourra-t-elle m’opposer que cette radioactivité mesurée dans l’appareil que je retourne prouve combien je me suis trompé en prétendant vouloir faire jouer cette assurance bien assurée afin de me faire payer d’un smartphone tout neuf ? Car je ne suis sûr, dans cette pluie sur la table de jardin ce jour là et qui causa l’accident numérique fatal, que de l’absence de conséquence de « la guerre civile ou Étrangère ou d’insurrection ou de confiscation par les autorités » ; quant à « la désintégration du noyau de l’atome », je ne suis sûr de rien.

Mots-clés

lire   économie   écrire  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi