…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Récit

mise en ligne : mardi 27 novembre 2012

23 novembre 2012

La question du récit m’anime-t-elle ? Sans doute, car me voici dans une salle de l’Université Paris VII, comble, assistant à la soutenance de thèse d’Arnaud Maïsetti sur Koltès et l’invention du récit.

J’ai toujours besoin du fouet théorique pour faire repartir l’âne de la pratique que je suis, et peu de phrases me suffisent, parfois. C’est surtout le jury qui s’exprime, cite et nous présente la thèse en détail, et parmi ce que j’ai noté, il y a :

[Chez Koltès], le récit est la forme du rapport au monde.

Sacrifier l’intelligibilité à l’intensité d’une situation [… par exemple : ] la peur comme moteur du récit.

Dans ces deux phrases je reconnais un mouvement que je peux considérer entamé dans un texte en cours, à condition de le réécrire avec ces phrases en tête. Cela va m’animer, jusqu’au prochain coup de fouet.

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi