…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Sinra

mise en ligne : lundi 1er janvier 2018

Province du Pnou

25000 habitants (Sinraïens)

Ville à voir *

GÉNÉRALITÉS

C’est la ville la plus nordique de l’Imrie. On raconte qu’il y a mille ou deux mille ans, il y neigeait chaque jour. C’est pourquoi vous verrez ces toits si pentus. Dans Sinra, chaque maison est un clocher pointu et aujourd’hui encore on les construit sur ce modèle dans l’espoir (ou la peur) qu’un jour la neige (ne) revienne. Il n’a pas neigé dans la région de Sinra depuis un ou deux millénaires et pourtant les pavés sont toujours rugueux, anti-dérapants, il y a des rampes dans les rues et l’industrie de la raquette, du ski, du vêtement de neige y est toujours prospère : la ville peut s’avérer un détour obligé avant d’aller en montagne, sur les hauts-plateaux, où il neige régulièrement mais où le risque d’hirtémone est trop important pour que ces excursions ne soient autre chose que des équipées sauvages et suicidaires, arnaques prenant pour départ Sannom.

CURIOSITÉS

Dans le musée de la ville, on a conservé la dernière neige. C’est un bloc presque carré de un mètre de côté et de dix centimètres d’épaisseur, congelé dans la salle Ixamm du premier étage (entrée du musée : 8 fristres).

Vous y verrez aussi des photographies et des films des hauts-plateaux, qui on connu la saison d’hirtémone voici vingt-trois ans.

ENVIRONS

Une excursion ** au départ du marché au sel a lieu les jours de rosée matinale. Après une demi-heure de car n°58 direction Flouss, vous arriverez à un point de vue sur la plaine de Kisgtan qui, à l’heure où le soleil est rasant sur la fine pelouse rosée, est blanche comme neige. L’illusion est frappante, elle est la fierté des Sinraïens. Ils entretiennent cette plaine en tondant tous les jours une partie des 3300 hectares qui la composent. Renseignement à l’office du tourisme ou dans les agences pour connaître l’heure du point de rosée du lendemain et celle du départ (25 fristres, petit déjeuner servi dans le car inclus).

Mots-clés

ville à voir  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi