…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Monologue, 2

mise en ligne : lundi 18 janvier 2010

 ; la colline verse sous dix charbons-flocons ; coule soleil couchant roule écrasé ; mon arbre bascule plein de brise ; à la porte pendule tonne ; coule une corde autour ; la nuit d’encolure ; j’encre l’ennui ; une ombre assoupie ; souffle tombe et repeint ; doucement et met au feu ; des feuilles nagent dans des pliages ; nuage de soleils rapetissant ; doucement le vent n’achèvera pas ; le tabouret de l’attente écarlate ; branche l’ennui de folie libre ; ivresse d’une pièce tintante ; mon armoire s’emporte ; attache un vêtement ; corps renversés frôlés ; l’oreiller soupire ; l’oreille sait ; la bouche touche ;

05/2001

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi