…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Cafés

mise en ligne : lundi 16 avril 2012

16 avril 2012

Oloé home.

Le café, pour le connaisseur que je suis, il faut se le préparer soi-même et ne pas se le faire servir. Car celui qui nous l’apporte y ajoute ses paroles et le café du matin ne supporte pas le moindre mot (…) — Mamoud Darwich, cité sur Remue.Net

Et puis il faut bouger.

*

il y a une chaise en paille à laquelle manque une entretoise
quatre palmiers
la parole entendue qui ne nous était pas destinée
il y a le regret et l’attente
il y a un pilier de bar sans alcool qu’on retrouve le plus souvent allongé dans les rues environnantes
il y a Charlie Hebdo
une rose blanche
l’affiche "protection des mineurs et répression de l’ivresse publique"
il y a ce qui respire en silence
l’hommage et la reprise
il y a le "dernier verre à 1h30".

*

D’où l’importance de la musique, et l’occasion d’utiliser le nouveau code spotify à inclure dans une page avec la musique qui passe à l’instant où je tape ces lignes.

 - -  Et où j’apprends, cons-ter-né, via KMS que le lecteur intégré n’est pas vraiment intégré puisqu’il faut lancer l’application pour que la musique joue

Mots-clés

café   musique  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi