…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Sang

mise en ligne : mardi 17 avril 2012

17 avril 2012

À l’oloé, il y a parfois un vampire qui s’installe à côté de toi juste quand tu commençais à taper du code bien (car en réalité, il s’agit souvent pour moi d’ocoé), ou écrire dans un flux, dans un allant rare et là, le vampire s’installe, juste à côté, genre un peu trop près, juste ce qu’il faut, il ne fait pas que pénétrer ta zone de survie, il ouvre ostensiblement son clavier et tape plus vite que toi, plus concentré que toi, le visage encore moins inspiré que toi, il suce la productivité environnante, les mots qui allaient par tes doigts être transmis au clavier le sont au sien, il aspire tout et te voilà vidé. Il s’en va même avant toi alors que tu ne tapes plus rien, il a l’air satisfait, il n’a pas perdu son temps, il sourit. Le lieu est à nouveau à toi mais il n’y a plus rien qui vient, à peine à respirer là autour. Tu pars alors.

L’oloé, c’est parfois la pluie.

Mots-clés

fantastique   pluie  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi