…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Comme ça

mise en ligne : mercredi 2 mai 2012

30 avril 2012

Et puis dans cette période où je vais d’oloé en oloé, pour coder ou pour écrire, trouver des clients ou relancer d’anciens, pour lire ou pour marcher, regarder ou feuilleter, il y a quelque chose de ces jours comme ça qui est profondément triste et irremplaçable, nécessaire et désarmant, passionnant et agaçant.

*

Et puis il faut bien respirer.

Une des Ferrailles de Pierre Bergounioux (un cygne à cornes ?), et d’autres derrière, à la librairie Texture.

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi