…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Oloé musée

mise en ligne : mercredi 20 mars 2013

19 mars 2013

Ce serait comme cette fois où j’ai écrit dans ce musée. Je ne saurais dire exactement quel musée, dans quelle ville, ni quoi d’écrit. J’ai écrit dans plusieurs musées, voilà tout, mais un jour, particulièrement ce jour où… Peu importe le musée, et peu importe où dans le musée. Tout d’abord peu importe où, la ville, quelle importance, tous les musées du monde sont dans la même ville, ceux dont j’ai parcouru les galleries en tous cas, le musée Thyssen est à Manhattan, le Guggenheim est sur les bords de Seine, le Palais de Tokyo et le Musée d’Art Moderne sont sur les pelouses de Greenwich à Londres, le British Museum est à Rome… Cela pourrait être dans les collections, sur un canapé sans dossier, devant une toile murale trop grande pour être embrassée d’un seul regard, devant la seule planche restante d’un triptyque aux deux-tiers perdu, devant la sculpture de précision anatomique d’un organisme inconnu sur Terre, sous une installation clignotante au parfum de bois ou près d’une porcelaine trop ancienne pour se passer de vitrine pressurisée, entre un masque de bois sculpté et la projection didactique d’un écran plat tactile ; peu importe mais in situ toujours ; cela pourrait être aussi dans la cafétéria, toujours bruyante et très chère, tellement détachée du reste du musée, artificielle et sa lumière de vieux néon, sous cellophane ; cela pourrait-être dans le jardin, ou devant la baie vitrée qui donne sur le jardin ou sur la place et parfois sur un étang ; cela pourrait être dans le hall, avant les billets, nef haute de plafond et sa foule mélangée dans trop de directions façon gare ; cela pourrait être là, ici, juste ici, quelques minutes avant le voyage… Comme ce jour, il me semble bien, ce jour où j’ai écrit dans ce musée, j’ai oublié quoi, j’ai oublié où, mais c’était bien ce jour-là, avant un grand voyage.

Mots-clés

écrire   distance   café  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi