…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Hikmet, Nâzim. Le mort sur la place de Beyazit.

mise en ligne : samedi 29 juin 2013

Le mort sur la place de Beyazit.

Un mort est étendu,
un jeune homme de dix-huit ans,
au soleil tout au long des jours,
avec les étoiles la nuit,
Place de Beyazit à Istanbul.

Un mort est étendu :
il tient d’une main son livre d’étude,
de l’autre son rêve interrompu avant qu’il n’ait commencé
en avril de l’an mil neuf cent soixante,
Place de Beyazit à Istanbul.

Un mort est étendu.
On l’a abattu,
et la blessure de la balle
s’ouvre sur son front comme un œillet rouge,
Place de Beyazit à Istanbul.

Un mort restera étendu
et son sang perlera sur terre, goutte à goutte,
jusqu’au jour où mon peuple en armes
avec des chants de liberté
viendra prendre d’assaut la grande place.

Mai 1960.

 
  Nâzim Hikmet. Traduit par Munevver Andac et Guzine Dino. Il neige dans la nuit et autres poèmes. Poésie/Gallimard 326.

Mots-clés

Nâzim Hikmet  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi