…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Je ne me souviens pas, 3

mise en ligne : mercredi 11 septembre 2013

Je ne me souviens pas de la dernière danse.

Je ne me souviens pas de la trêve pour échange commercial lors des Guerres pour la Paix.

Je ne me souviens pas d’avoir vu une sixième fleur aux trèfles.

Je ne me souviens pas des logiciels de réalité affectée, avec géorelocalisation des espoirs en temps réel.

Je ne me souviens pas de l’inoculation massive des hontes en bas-âge.

Je ne me souviens pas des mémoires reconfigurées, de leurs mises à jour par acceptation automatique des conditions générales.

Je ne me souviens pas de la fin du silence des radios, je ne me souviens pas de la propagation du bruit.

Je ne me souviens pas du brevet global.

Je ne me souviens pas de l’infiltration des haines.

Je ne me souviens pas de la conversion des pulsions.

Je ne me souviens pas des algorithmes télépathiques à visée psychiatrique.

Je ne me souviens pas des animaux sauvages, ours, loups, venus renifler les restants de pensées humaines.

Je ne me souviens pas du recoupement des villes.

Je ne me souviens pas du recouvrement des champs.

Je ne me souviens pas du nombre d’étages des administrations, des années de procédure.

Je ne me souviens pas de la multiplication des banques, des facilités de paiement anticipé de produits à forte probabilité d’achat.

Je ne me souviens pas du pain reconstitué.

Je ne me souviens pas du GPS à guidage forcé.

Je ne me souviens pas de la sélection citoyenne des actes médicaux.

Je ne me souviens pas du nivellement positif des discriminations.

Je ne me souviens pas du relevé à distance et de la notation des familles.

Je ne me souviens pas de la priorité énergétique donnée aux bases de données.

Je ne me souviens pas quel jour l’internet fut interdit aux humains.

Je ne me souviens pas des premiers substituts de l’eau.

Je ne me souviens pas du recyclage des poisons.

Je ne me souviens pas des hirondelles somnambules, ni des mouches aveugles.

Je ne me souviens pas des arrestations aléatoires et de la recherche a posteriori dans les bases de données des infractions les plus graves.

Je ne me souviens pas de l’érosion des sens.

Je ne me souviens pas du dernier "je t’aime", prononcé dans une série télévisée, mal sous-titrée, sur abonnement.

Mots-clés

politique   mort   science-fiction  

1 Message

  • Je ne me souviens pas, 3 13 septembre 2013 19:33, par André

    Vive l’oubli, mec, l’oubli des choses vécues, rêvées, redoutées, pressenties, des choses auxquelles on a un peu, beaucoup, passionnément cru, de celles auxquelles on ne croit plus du tout...(est-ce que j’en oublie ?)

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi