…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Je ne me souviens pas, 7

mise en ligne : jeudi 3 octobre 2013

Je ne me souviens pas de la traque du dernier écureuil.

Je ne me souviens pas de l’amélioration des races, des tests et des échecs.

Je ne me souviens pas des plaques en laiton commémorant les fleuves asséchés.

Je ne me souviens pas de la fin des affrontements, des milices privées du secteur financier, du rétablissement des États selon des normes modernisées et apaisées, autour d’un trésor solidement sécurisé par les banques providentielles.

Je ne me souviens pas de "La continuité politique" mise en place par les hommes d’affaires, ni de leur gouvernance mondiale enfin constituée.

Je ne me souviens pas des trépanations de prévention exécutées par circulaires et arrêtés municipaux.

Je ne me souviens pas du Ministère des Camps.

Je ne me souviens pas de "Une Banque - Une Armée - Un Peuple".

Je ne me souviens pas des calculs sur nos vies.

Je ne me souviens pas de l’énergie puisée directement dans nos corps par nanocâbles et transport quantique.

Je ne me souviens pas des psychanalyses sauvages, extorquées par plaquage au sol et menottage, séances de 96 h en cellule d’aveu, retransmises sur écran géant dans les rues et envoyées aux proches.

Je ne me souviens pas de la synchronisation universelle des heures, du contrôle des horloges, des heures avancées ou reculées selon le rythme de la production dans les usines.

Je ne me souviens pas des révisions éclairées des programmes politiques après dépouillement.

Je ne me souviens pas de l’interdiction des fictions, de l’effacement des virgules, du déploiement des acronymes, des généralités appliquées à tous par amendes forfaitaires, des rapports des commissions ad hoc aux parlements sur l’intimité des citoyens déterminée par études sociales robotisées et confirmées par calculs statistiques, des prévisions garanties, des certitudes calibrées.

Je ne me souviens pas du remblaiement des espoirs.

Je ne me souviens pas de la dernière traduction.

Je ne me souviens pas des pensées arrêtées avant d’être entièrement déroulées.

Mots-clés

mort   science-fiction  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi