…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Siri ivre

mise en ligne : jeudi 28 novembre 2013

ce qui suit est copié-collé sans retouche de ce qu’a entendu mon iPad (sauf le lien ajouté).

 
 

Comme je descendais des fleuves impassibles je ne me sentis plus guidé parler à leurs dépôts rouges criards les prix pour cible les ayants cloué nu au courant.

J’étais insoucieux de tous les équipages porteurs de blés flamands sur le groupe anglais quand avec PayPal de rentrer à ce tapage les fleuves grosse descendre aujourd’hui.

Clapotements furieux démarrer moi l’autre hiver plus sourd que le cerveau d’enfant je courus une péninsule démarrer dans ta subito Hugo eu que triomphe.

La tempête a béni mais avec maritimes plus légers qu’un bouchon j’ai dansé sur les flots qu’on appelle couleur Internet victimes 10 nuits sont regretté Denis et Buffalo.

Excellent je me suis baigné dans le poème de la mer cédasse rédactrice en dévorant les uns sur verrons pour tes ongles héméralopie un noyé pensif parfois de sens.

Ou teignons tout à coup il pleut éviter des Vireville volant tous les rutilement du jour plus forte que l’alcool le plus vaste réseau Lire fermente les rousseurs amer de l’amour.

je sais le sucre glace avec Claire et les trombes et les recettes et les courants je fais le soir Lombe exalté ainsi capable de colombes et j’ai vu quelquefois ce que l’on a cru voir

j’ai vu le soleil ben cachetteras mystique illuminante l’on figement violé par mail des acteurs de drame très antique les flots roulant pour le moindre frisson de voler

j’ai rêvé la nuit Verthonay je vais Louis baiser mon ventre d’une mère avec son père la circulation de sa voisine oui une bonne journée bleue des phosphores chanteurs

 
 
 
 

etc., je laisse chacun s’amuser de ses poèmes favoris… Je signale que Chanson d’automne de Verlaine a été retranscrit sans la moindre faute…

Mots-clés

voix   Arthur Rimbaud  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi