…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

StreetView impossible

mise en ligne : lundi 19 mai 2014

17 mai 2014

Se retrouver soudain, comme cela arrive souvent, dans Google Street View, et vouloir rattraper un bus, se rapprocher mais le bus s’éloigne, la circulation est fluide et la Googlecar, c’est à dire nous, notre regard, ne rattrape pas le bus, tout bouge en même temps, l’accélération est impossible, nous sommes pris au piège de la mélasse du temps.

*

J’aimerais écrire une belle critique négative de Blue Jasmine, de Woody Allen, assez concise et précise, qui ne laisse aucune chance à ce film : les flashbacks ratés, les coïncidences invraisemblables, le trop d’explication, le manque d’équivoque, la supériorité immense des Soprano sur la manière de filmer ce que Woody Allen peine à bâcler, la question du temps long des séries, qui ont cette facilité là, que de rares films réussissent à concurrencer.
Mais je n’y arrive pas exactement comme je le voudrais.

Et puis voir ces voitures, se dire que la récession va arriver, mondiale, toutes ces voitures non vendues, le prix de vente ne baissant pas
baissera bien
au fond n’en rien savoir, leur fabrication se développera encore un peu plus en Asie, et puis de plus en plus, le prix de vente baissera sans toucher aux bénéfices et ce sera le bonheur pour tous, les sourires sur tous les portefeuilles
qui sait ?

Mots-clés

Woody Allen   cinéma   google  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi