…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Casse

mise en ligne : mercredi 28 mai 2014

24 mai 2014

Matériel brûlé, un composant à remplacer, 239€ pour continuer à vivre, est-ce l’âge de l’ordinateur, ou le fait que j’ai remplacé la batterie il y a un peu moins de six mois ?
Est-ce que ça va recramer dans six mois ?

On me donne un appareil photo.
Et puis j’achète un enregistreur numérique pour un projet à venir, depuis le temps que je sais que ceci me servira. J’enregistre, je capture, je mémorise. Jean-Luc Godard à propos de Sony et du son numérique :

Je m’étonne que personne ne dise combien c’est mauvais, c’est faible, et Sony soit fait exprès, soit ne fait exprès, je ne sais pas, ou x, ou y, de faire un son très mauvais, surtout pour qu’on ne puisse pas enregistrer le son, que papa ne puisse pas enregistrer bébé jouant ou disant quelque chose, car si papa écoute son enfant, le monde change. Mais on ne l’écoute pas vraiment en dehors de la routine, alors on a besoin de docteurs, de psychanalystes, on écoute pas. Au sens ou Dolto disait écouter, elle était une des premières à écouter les bébés, les enfants. Sony ne veut pas écouter les bébés au sens de Dolto. — Jean-Luc Godard, avec Thierry Jousse dans Les écrans sonores de Jean-Luc Godard, Radio France

Pendant ce temps des voix amies me parviennent et je ne peux pas les écouter avant de récupérer l’objet informatique, probablement truffé de mouchards logiciels et matériel, pour le cas où je sois un industriel, un chercheur, un terrroriste, que j’ai des informations utiles à, donc, mon ennemi : américain, c’est en tout cas ainsi, ce faisant, qu’ils se présentent, industriels et gouvernement US, NSA, Google, Apple et les constructeurs de matériel [1]
Passons.

Stupéfaction à l’oloé pâquerettes : on a tondu les pâquerettes.

*

Les accumulations d’Arman, à Saint-Lazare, horloges et valises sont revenues. Colorisées. Pour les valises je ne crois pas qu’elles étaient teintées, légèrement, comme aujourd’hui, vert sombre, noir, marron… Pour les horloges je suis certain qu’elles étaient marrons, avec un cadran blanc ; là, elles sont dorées-pailletées.
Et je me demande ce que cela dit, de différent.
Et aussi il me semble bien que les deux sculptures ont été interverties, celle côté Amsterdam passée côté Rome, et réciproquement.
Mais de ça, je ne suis pas sûr.

[1] Google et la NSA main dans la main : http://www.huffingtonpost.com/2014/...

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi