…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Hors peinture

mise en ligne : lundi 30 juin 2014

20 juin 2014

À la Galerie Gounod, avec, de gauche à droite : Anne Collongues, Emmanuel Delabranche, Léa Bismuth, Arnaud Maisetti, Dimitri Vazemsky, l’éditeur, Jérémy Liron, le peintre, moi-même et Béatrice Rilos.

Parlons fiction et peinture et de mémoire, ces quelques mots…
abri
angoisse
blanc
décor
grotte
langage
mur
nature
noir
peinture
rencontres
rugueux
… pris au vol de la discussion, qui présentait le livre recueil de textes d’après les toiles de Jérémy Liron, avec 17 auteurs en tout, Récits des paysages, livres dans lequel il n’y a pas que de la peinture, mais ce qui est habituellement absent des peintures de Jérémy Liron : les corps, les voix, les histoires, le bruit, le silences, le reflets… non, pas habituellement absent, mais habituellement non vu.

Texte d’Éric Pessan, "Fixer l’espace", citant Le Corbusier :

Les gens, ils sont où ?
Normalement, ils devraient être là.
Partout je veux dire.
Les gens.

On raconte qu’ils ont été tués par leurs maisons.
Leurs domaines.
Le poids des tuiles et des ardoises et des chapes qu’ils avaient brandies au-dessus de leur tête.
Écrasés.

Les portes de leurs maisons se seraient refermées sur eux comme des bouches
et ils auraient été mâchés et bouffés et jamais recrachés.
Digérés dans les caves.
Évacués dans les tuyauteries souterraines.
Disparus dans les boyaux normalisés de l’assainissement.

"La rue courbe est le chemin des ânes, la rue droite le chemin des hommes. La rue courbe est l’effet du bon plaisir, de la nonchalance, du relâchement, de la décontraction, de l’animalité. La droite est une réaction, une action, un agissement, l’effet d’une domination sur soit. Elle est saine et noble."

Photo : Emmanuel Delabranche, #buren chez #corbu #marseille.

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi