…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

"la crise" est une guerre

mise en ligne : lundi 4 août 2014

"La crise" [1] d’après les Principes élémentaires de propagande de guerre d’Anne Morelli, découverts suite à ce tweet de @Jean_No

Bien sûr, "la crise" ne veut pas de "la crise".

Chacun sait que "la crise" n’est pas responsable de "la crise".

Ce qu’il faut comprendre, c’est que "la crise" s’attaque au Mal, à la Douleur, à la Peine ; et à "la crise".

Nous savons tous que "la crise" défend la liberté, le bien-être et le bonheur.

Ce n’est qu’en réponse aux horreurs du Siècle que "la crise" commet ces quelques bavures.

"La crise" n’utilise que des armes autorisées, des méthodes légales, des pensées positives, des mots simples.

Dans son mouvement libre et libérateur "la crise", efficace, subit peu de pertes, et ses troupes s’enrichissent.

Partout dans le monde, dans les journaux, à la télévision, de nombreux intellectuels soutiennent "la crise".

"La crise" transcendent l’humain, sert une cause supérieure à elle-même et à l’humain, priez pour "la crise".

Enfin, si vous ne soutenez pas "la crise", vous êtes des traîtres. 

Mots-clés

en cours   télévision   guerre   Anne Morelli  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi