…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Un éditeur pour les peintres

mise en ligne : mardi 25 novembre 2014

25 novembre 2014 [1]

Madame de Saint-Phalle, nous aimons beaucoup votre formidable style bariolé, et avant d’exposer vos Nanas, nous vous proposons simplement de leur ajouter un visage (deux yeux, un nez, une bouche) afin de faciliter, pour qui les regarde, l’identification.

Monsieur Pollock, nous aimons beaucoup votre style, cependant dans Automne n°30, il faudrait simplement retravailler un peu les crinières blanches des chevaux, qui ne sont pas clairement dessinées, et vous devriez éclaircir un peu la trame générale, surtout dans le tiers inférieur gauche.

Monsieur Twombly, nous apprécions beaucoup votre travail délicat qui pourrait très vite se retrouver dans nos galeries, notre comité de regard vous transmet ses remarques : "épaississez un peu le trait, et réduisez la taille des toiles. Votre Leda et le cygne gagnerait en vraisemblance si vous ajoutiez un peu plus de rouge (à la place de certains noirs par exemple) et éclaircissiez vos blancs. Il faudrait revoir un peu en haut à gauche aussi, c’est un peu vide."

Monsieur Boltansky, votre installation imposante Les abonnés du téléphone mériterait d’être poussée jusqu’au bout avec plus d’annuaires, si 3000 donne déjà une idée, ce n’est pas suffisant. Il faudrait plus de villes, et plus d’années, peut-être depuis que le téléphone existe. Dans la version que vous nous avez proposée nous trouvons que l’idée est là, mais qu’il vous manque d’aller jusqu’au bout de votre projet.

Madame Messager, dans le travail très attachant (Les piques) que vous nous avez envoyé, peut-être serait-il avantageux de remplacer les piques par des cimaises qui auraient l’avantage d’être immédiatement plus lisibles au visiteur, de les espacer et de les aligner un peu mieux, pour laisser respirer l’ensemble.

Monsieur Viola, vos vidéos sont remarquables mais gagneraient sans doute en force en étant jouées à une vitesse légèrement supérieure, particulièrement pour Emergence, qui pourrait passer à vitesse réelle (peut-être accélérée ?) pour rendre plus percutant, compte tenu du sujet, très fort. Nous vous suggérons également de colorer un peu le personnage qui émerge, un peu pâle.

[1] Inspiré par une conversation entre auteur et chorégraphe. — What would Banksy do ?, source : Francisco Huguenin Uhlfelder.

Mots-clés

art   écrire  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi