…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

nuit, 13

mise en ligne : mercredi 4 mars 2015

 ? février 2015
nuit

Sous le porche carré d’un immeuble de cinq étages, une femme tape le digicode d’une autre année, un code que cet immeuble utilisait il y a dix ans, un code remplacé plusieurs fois depuis, oublié de tous, le code ancien ouvre toutefois la porte et l’immeuble où elle entre est celui-ci d’il y a dix ans. Voilà, elle est entrée et laisse derrière elle la rue du présent, avance sur la moquette grenat et hésite peu en montant les étages, elle choisit l’escalier et non l’ascenseur, pour ralentir le moment, pousse la porte dont elle reconnaît la texture de bois veiné, qu’elle croit reconnaître.
La porte s’ouvre.

Vous pouvez commander les Nuits, dans une version manuscrite par l'auteur, et expédiée par la poste.

Cliquez ici pour commander cette Nuit et en savoir plus.

Mots-clés

identité   ville   nuit  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi