…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

nuit, 20

mise en ligne : samedi 21 mars 2015

février 2015
nuit

Le piano du dessus à trois heures du matin qui donne deux accords doux en boucle, les chats qui se battent, (ailleurs, sur le clavier, avec la touche d’à-côté on a écrit les chars, les chars se battent, espoir qu’un jour ils se barrent), au loin la route, toute droite sur le désert en pente douce, la montagne est à cinq cent kilomètres, encore invisible, mais cette pente, le haricot magique au milieu de ce paysage sans rien, voilà qui rendrait bien dans le décor, les nuages magiques au-dessus mais le ciel est trop bleu, et il reste de la route, il faudra faire le plein bientôt, mais on a oublié la formule, les poubelles sont bousculées par quelques excités d’alcool, le plastique résonne dans la rue autrement déserte où les échos dominent jusque dans les rêves, il y a cent ans dans cette pièce une femme accouchait et sa bassine d’eau était en zinc, les premiers chars d’assaut ne roulaient pas encore et on ne savait pas trop ce que pourrait être la radio, alors encore moins la radio de nuit, quand la voix ne semble parler qu’à nous seul, et la musique ne frissonner que pour nous.

 

 

 

Cette nuit est aussi à écouter ici.

Vous pouvez commander les Nuits, dans une version manuscrite par l'auteur, et expédiée par la poste.

Cliquez ici pour commander cette Nuit et en savoir plus.

Mots-clés

Erroll Garner   nuit   rêve   Clint Eastwood  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi