…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

nuit, 31

mise en ligne : vendredi 24 avril 2015

Nous avons oublié, les jours dans les années, les années dans les jours, impossible de démêler un instant de l’autre quand le temps a tout brassé, nous avons oublié les morts et la vie éclatante d’autres soirées, nous avons oublié l’heure qui célébrait et n’avons plus que le souvenir des sensations, il ne reste qu’un magma confus, mais sans lui nous ne serions pas là, il n’est pas oubli, tout comme les morts ne le sont pas, les instants sont dans le corps et les années nous ont nourri, nous avons été à leur banquet et y sommes encore, certains goûts restent plus longtemps, d’autres parfums sont plus éphémères, ou nous ne savons pas les lire, mais tout est là et nous aussi, à prendre, avec l’âge, un plus grand soin à déguster.

Vous pouvez commander les Nuits, dans une version manuscrite par l'auteur, et expédiée par la poste.

Cliquez ici pour commander cette Nuit et en savoir plus.

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi