…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

de Toledo, Camille. Oublier, trahir, puis disparaître.

mise en ligne : lundi 15 juin 2015

Ce que je nomme guérir, Elias,
c’est un tas de papier que j’ai conservés
au fil du temps.
Ils sont là, sous nos sièges, bien rangés dans une boîte.
Chaque papier porte l’image de quelque chose,
quelqu’un que j’ai connu.
Il y en a des milliers, serrés les uns contre les autres,
dans cette simple boîte.
Tu te demandes pourquoi elle me suit,
pourquoi je crains à tout prix de la perdre,
et pourquoi je l’ai sauvée au moment de partir.

 

Camille de Toledo. Oublier, trahir, puis disparaître. Seuil, 2014.

Mots-clés

Camille de Toledo  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi