…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

nuit, 53

mise en ligne : vendredi 24 juillet 2015

Même le scooter pressé semble avoir le bruit de son moteur atténué par le simple fait que c’est la nuit, parce qu’il n’y a pas que les couleurs qui chuchotent : tout murmure. Des tremblements de terre aux cris terrifiés des enfants, des rires de beuveries aux avions qui survolent la ville, tout bruit semble adoucit par la nuit, éloigné dans l’écho, comme si c’était la lumière qui transportait le son, jusqu’au silence du noir complet. D’une onde l’autre.

Vous pouvez commander les Nuits, dans une version manuscrite par l'auteur, et expédiée par la poste.

Cliquez ici pour commander cette Nuit et en savoir plus.

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi