…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

nuit, 55

mise en ligne : dimanche 9 août 2015

Juin tôt avant le lever du soleil, entre quatre et cinq, beaucoup de sommeil encore derrière les volets et quelques fenêtres entrouvertes, et dehors rien que deux ou trois travailleurs matinaux qui partent, et nocturnes qui rentrent, autant de têtes coiffées vont à la mosquée et puis plus rien que le ciel qui s’ouvre, un bruit de moteur, lointain, de temps à autre, souligne le calme, le silence. Voilà, c’est ça quatre heures du matin : le bleu qui s’ouvre, le silence, et l’écho des quelques silhouettes qui disparaissent.

Vous pouvez commander les Nuits, dans une version manuscrite par l'auteur, et expédiée par la poste.

Cliquez ici pour commander cette Nuit et en savoir plus.

Mots-clés

ville   nuit  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi