…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Simenon, Georges. La fuite de Monsieur Monde.

mise en ligne : vendredi 21 octobre 2016

Une vision magnifique, magnifique et sordide, ce fut celle des hautes tranches de maisons noircies au pied desquelles le train frayait sa route, avec des centaines, des milliers de fenêtres fermées ou ouvertes, du linge qui pendait, des antennes de TSF, un entassement prodigieux, en largeur et en hauteur, de vies grouillantes dont le train se détacha brusquement, après qu’on eut aperçu dans une rue qui ressemblait déjà à une grand-route le dernier autobus vert et blanc.

 

Georges Simenon, La fuite de Monsieur Monde. 1946. Éditions Rencontre, 1969.

Mots-clés

route   Georges Simenon   train   ville   Paris-Banlieues  
Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi