…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Avion imprenable

mise en ligne : mercredi 9 novembre 2016

3 octobre 2016

Au carrefour embouteillé, un bonbon rose gros comme un bus tourne lentement sur lui-même — fourré de frais béton, son réservoir giratoire proclame en lettres blanches, capitales droites aux extrémités arrondies : Béton solutions mobiles la passion du béton. Les voitures, des camionnettes, un bus vert et blanc, et ce bonbon rotatif, tournent ensemble autour du rond-point, lentement, comme un manège en fin de course alors qu’on se demande si un autre ticket va être nécessaire.

Dans le ciel un avion passe, on l’entend, certains y prêtent attention, lèvent les yeux, un enfant de deux ans le pointe du doigt : "oh la la, dur attraper !"

*

Chez Guillaume :

Quelqu’un près des 41 volumes post-exotiques : je comprends pas, c’est lui ou c’est pas lui tous ces gens ?

C’est devenu presqu’illisible, Volodine, chez moi, ici.

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi