…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Marx, Coca-Cola, des choses, Taubira, un député, Proust et les jeunes gens

mise en ligne : samedi 19 novembre 2016

15 novembre 2016

Il y a 51 ans, le 22 novembre 1965 exactement, le Prix Renaudot était attribué au roman de Georges Perec, Les choses, et Jean-Luc Godard commençait, ce même jour, le tournage de Masculin Féminin ("les enfants de Marx et Coca-Cola").

Ça fait du bien de savoir ce genre de coïncidence, je trouve.

Un film de Jean-Luc Godard qui décrit plusieurs faits précis à propos de la jeunesse et du sexe de la France d’aujourd’hui.

*

Les choses :

Ils étaient donc de leur temps. Ils étaient bien dans leur peau. Ils n’étaient pas, disaient-ils, tout à fait dupes. Ils savaient garder leurs distances. Ils étaient décontractés, ou du moins tentaient de l’être. Ils avaient de l’humour. Ils étaient loin d’être bêtes.

*

Ça, aussi. Retour en 2013, politique en France, le Mariage pour Tous, le 12 février.

Où est allée Christiane Taubira après l’adoption du projet de loi en 1ère lecture à l’Assemblée nationale ? Je veux dire le jour même, dans l’heure.

Elle est allée au collège de France, avec un député, pour l’écouter, ce député de Haute-Corse, Paul Giacobbi, parler de Proust à l’invitation d’Antoine Compagnon, ici dans le cadre d’une série de séminaires invitant des amateurs passionnés parler de leur rapport à la Recherche.

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi