…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Tant qu’il y aura #5

mise en ligne : mercredi 10 février 2010

Tant qu’il y aura des brancheurs d’USB et des câblants de connexion, tant qu’il y aura des claviers pour viser et pas toucher, tant qu’il y aura des transfusants électroniques, tant qu’il y aura des adjuveurs de données, tant qu’il y aura des lectants de flux et des écriveurs de fichants dans les nuages d’octets, tant qu’il y aura des pixels dans les fibres aux yeux de tique, tant qu’il y aura l’écran entre nous, tant qu’il y aura la logicielle au-dessus de nos satelliteurs d’antennes pour pas tomber, tant qu’il y aura les acronymes pour accrocher les cris et décrocher une impression au regard capturé, tant qu’il y aura les dialogues en boîte, tant qu’il y aura l’abscons textuel à droite du sourire à l’ongle épluché, tant qu’il y aura des formuleurs à taire pour reformuler l’onde des cartes et encarter le domaine locateur vacataire, tant qu’il y aura le lieur de noms au vif souvenir comme clé pour les puces enlistées, tant qu’il y aura des pointeurs démodelés, tant qu’il y aura les policeurs de caractères pour dérideurs, tant qu’il y aura des testeurs tactiles à détester sur l’attestation des stations géolocalisantes, tant qu’il y aura des virtualiseurs de disques pour durer, tant qu’il y aura un tableur pour se servir et des données egocentrées pour se verser, tant qu’il y aura la zone comme option cliquable, et des cliqueuses alignées aux fenêtres, tant qu’il y aura des acrobates formateurs pour les imprimeuses décompressées, tant qu’il y aura des sélectionnants icônables pour échapper, tant qu’il y aura des batteries de pommes pour jouer un répertoire d’extensions, tant qu’il y aura des applicateurs au courrier favoris des chats, tant qu’il y aura des bases, tant qu’il y aura des données, tant qu’il y aura des boucles, tant qu’il y aura des déplieurs de compressants, tant qu’il y aura la route jusqu’au menu, tant qu’il y aura des pageurs de toile au regard de papillon, tant qu’il y aura des défilés d’ascenseurs sur leurs rouleaux d’écrans, tant qu’il y aura des débloqueurs d’encre cryptée, tant qu’il y aura des lignes, tant qu’il y aura d’authentiques validés inaperçus, tant qu’il y aura des passeurs de mots, tant qu’il y aura des boutons annuler, sauvegarder, sauver, et des dérouleurs de choix, tant qu’il y aura des varieurs et des variés décalqués, tant qu’il y aura des tables, tant qu’il y aura balisants d’inscripteurs, tant qu’il y aura des haltes décalées et des espaces où entrer, tant qu’il y aura le paveur numérique sous lequel la plage de données filme, tant qu’il y aura un bouton pour s’enfoncer, tant qu’il y aura du courant.

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi