…atelier ouvert de Joachim Séné, écriture…

AVERTISSEMENT :
Ce texte a été publié il y a longtemps, par conséquent, il commence à s'effacer. Les textes de plus de quatre ans sont presque illisibles. Prenez garde.
Voir la page vernis numérique pour en savoir plus sur cette patine numérique.

Des livres et des tuyaux

mise en ligne : mardi 19 septembre 2017

14 septembre 2017

Quentin Leclerc :

Je vois de ces livres qui paraissent ces temps-ci et prétendent saisir quelque chose du virtuel, d’internet, et de l’humanité par rapport à ça. Ils écrivent anonymous ou darknet ou transhumanisme puis ils se disent que le travail est fait, ils ont l’impression d’avoir réglé la question, alors qu’aucun travail n’est fait, alors qu’ils n’ont pas avancé le moins du monde. Ce qu’ils n’intègrent jamais sont : les interférences, la paranoïa, les strates de réalité (architectures), la multiplication des discours, et la technologie parfois comme vecteur. Le vocabulaire ne recouvre aucune réalité. Il faut s’en tenir au saccage de la grammaire officielle.

Plus loin : "(La question finale étant peut-être : quel langage soutient le capitalisme ?)"

*

#Hh difficile à reprendre, nuage de pistes, faut-il les suivre toutes ? Les entremêler plus, ou moins ? Qu’y a-t-il de narratif ici, à mon insu y compris ? Comment relier certains tuyaux à d’autres ? Ou les délier ? Et tout ce qui concerne les câbles, le réseau, en effet oui, comment l’aborder sans clichés, avec une vraie connaissance qui ne se voit pas et serve au texte ? Et qu’est-ce que ça pourrait vouloir dire de servir le texte ? Être cohérent je pense, que ça tienne. Peut-être, justement, que ça fasse langue contre le langage soutenu par le capitalisme ? Que ça résiste, un peu au moins, ne soit pas, avant d’être lu, déjà digéré par la grosse machine ; mais est-ce que ça ne devrait pas être l’objectif simple et partagé par tout texte écrit ?

Vous pouvez soutenir mon écriture en achetant un livre, en commandant une Nuit écrite à la main pour vous, en devenant abonné.e à partir de 1 €/mois via Tipee, vous pouvez aussi