Journal éclaté

par Joachim Séné

Don : soutien ponctuel ou mensuel RSS

Gestion de la famine en occident au 21é siècle

samedi 22 mai 2021

— Et donc je le répète, la France a des stocks de pâtes, de riz et de farine, et leur acheminement est en cours.
— Vu les témoignages ça paraît difficile à croire, Madame la Ministre, ou alors il y a des retards très...
— Pourtant ce sont les chiffres et je suis allée sur le terrain. Mais vous savez Patrick Cohen, la France, c’est le pays de la cuisine, de la bonne nourriture, et je sais que pour les Français c’est quelque chose d’important de bien manger. Mais il ne faut pas trop bien manger.
— Quand même...
— Les Français héritent de Rabelais, de l’excès, et c’est vrai que c’est important mais peut-être qu’on pourrait, collectivement, surtout en ce moment, et dans un esprit solidaire voyez-vous, manger tous un peu moins, un peu mieux.
— Donc, c’est votre message au Français qui se plaignent des rayons vides, des cultures asséchées, des marchés abandonnés, vous leur dites ce matin : mangez moins, c’est votre message Madame la Ministre ?
— Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !
— C’est ce que vous venez de...
— Ecoutez, on peut partager, aller chez son voisin, lui apporter du pain si l’on en a en trop...
— Parce que vous pensez que les gens ont encore du pain à donner ?
— Il ne faut pas croire tout ce que vous entendez Monsieur Cohen, vous savez les Français je les connais, ils sont très débrouillards, c’est une qualité, et partageurs bien sûr, que pensez vous, voyons. Et regardez, je n’aime pas parler de moi mais voilà. Ce week-end avec mes enfants nous avons fait la cuisine. Un peu de farine, un peu de beurre, de la patouille ils adorent ça, et nous avons mangé de la brioche maison. Maison !
— Ecoutez...
— Donc, qu’on ne vienne pas me dire que le gouvernement ne fait pas ce qu’il faut, les stocks sont là, la Subsistance va être mise en place selon une grille de répartition parfaitement équitable, en collaboration avec les maires, les préfectures et les équipes UneMesureÀMaMesure. Ensuite, l’acheminement se fera sous la bienveillance de la police et je peux vous dire que nous sommes prêts.